PRESSE


Journées européennes des métiers d’art – 2016

18/03/16
journeeseuropeennesdesmetiersdart2016

LES JOURNEES EUROPEENNES DES METIERSD’ART
« METIERS D’ART, GESTES DE DEMAIN »
Du 1er au 3 avril 2016
Viaduc des Arts
Ateliers Stéphane Guilbaud
63 avenue Daumesnil 75012 Paris
FIGAROSCOPE
Supplément du Figaro N° 22 281 du mercredi 30 mars 2016
Stéphane Guilbaud, tirage sur pierre de la lithographie « New York Post » de Daniel Authouart


« La mort, le sexe et l’enfance » – 2015

05/12/15
What's-up-2015site1

« Le plus international des peintres rouennais expose à la galerie Rollin du 6 décembre au 9 janvier prochain et c’est évidemment un événement.
Depuis 3 ans et la première interview que nous lui avions consacrée, Daniel Authouart développe toujours son processus créatif, pour confirmer sa place sur le marché de l’art et laisser sa trace dans l’histoire de l’art.
L’homme au T-shirt rayé est à 72 ans au sommet de sa technique, hyper-réaliste, et continue d’intégrer aux compositions pop et saturées qui le caractérisent, des références subtiles aux époques qu’il a traversées. »
Thomas Godeby pour What’s up N° 41-décembre 2015- Rencontre avec Daniel Authouart.


AUTHOUART AU TOP DE L’ART – 2015

18/08/15 0 Comments
Lady Liberty -H/T Daniel Authouart 2010

« A l’instar de Jeanne-Claude Christo, moitié de celui qui emballait le Pont-Neuf de Paris en 1985, l’épouse de l’artiste Authouart régit attentivement l’oeuvre de son mari Daniel, alertant dès qu’un collectionneur ou un marchand met une de ses oeuvres sur le marché.
C’était le cas ce week-end à Arcachon où Maître Toledano – spécialisé dans l’art contemporain – levait le marteau pour « Lady Liberty ».


Daniel Authouart par Lydia Harambourg – 2012

05/01/15 0 Comments
Autoportrait au XXIème siècle (2006)

Daniel Authouart par Lydia Harambourg (historienne d’art) – 2012
« Chroniqueur de ses contemporains, c’est bien en peintre qu’il transcrit ce qu’il ressent. Si son regard analytique travaille à la façon d’une caméra, le trait, sans repentir, exprime l’attitude juste dans son immédiateté éphémère. Un exercice familier et grisant pour celui qui caresse le rêve d’être le fils naturel de Toulouse-Lautrec. »


Ma conception du bonheur- Authouart 2015

03/01/15 0 Comments
Le-bonheur---Authouart-2015

Ma conception du bonheur- Authouart 2015
Propos recueillis par Ghislain Annetta rédacteur en chef Le Courrier Cauchois


Daniel Authouart par J.L.Chalumeau – 2014

24/12/14 0 Comments
VERTIGO-D.Authouart

Que peut faire un peintre avec un pinceau pour raconter le monde ?
Une question existentielle était posée par Daniel Authouart en 1980 avec le tableau intitulé To paint or not to paint ?, aussitôt présenté à la FIAC. On voyait, devant un tableau accroché à un mur graffité, un peintre diriger contre sa tempe, tel un revolver, un pinceau chargé de couleur rouge. À ses pieds, un exemplaire d’un journal d’alors, Le Quotidien, dont la une était barrée par un énorme titre : Alerte ! Si le tableau était bien conforme au monde, avec son « pédalo de guerre » lâché dans une piscine garnie de baigneurs plus ou moins abrutis, fallait-il en effet le raconter, ce monde dérisoire ?
Il n’y aura de réponse que trente trois ans plus tard, au terme d’un approfondissement progressif de la question, la conduisant jusqu’à une sorte de vertige, principalement à travers trois tableaux : A new world (2009), An…other world (2013) et Vertigo (2014)…


Authouart et les Porsches – 2011

24/06/11 0 Comments
Ferdinand-Porsches-1

Interview de Daniel Authouart par David Sébaone pour le magazine Ferdinand N° 5


« Le monde fou d’Authouart » par Céline Bruet – 2010

09/10/10 0 Comments
detailladyliberty2010

1 100 heures de travail !
Difficile de disséquer une œuvre d’Authouart sans parler bande dessinée. Tout l’univers de l’artiste est imprégné du neuvième art, en témoigne une page de comics arrachée d’un journal et encadrée dans son atelier. L’artiste a peint A Crazy World sur des cases qui font écho à la scène. L’en-tête, The Comics Section, reprend le graphisme créé par Etienne Robial, un autre esprit créatif Rouennais, co-fondateur des éditions Futuropolis. Au final, le tableau marie parfaitement la peinture et la BD. « Un jour, Moebius s’est arrêté devant une œuvre et m’a dit : « voilà ce que doit être la bande dessinée. Moi, je n’ai fait que des illustrations. »»


Authouart Art Elysées – La perle des foires off de la Fiac – 2009

05/02/09 0 Comments
A-new-world

Exposition Authouart Art Elysées Paris – 2009
« La perle des  » foires off  » de la FIAC »
Le journal Le Monde a expédié en une colonne, dans son numéro daté des 25-26 octobre, les  » foires off  » gravitant autour de la majestueuse FIAC : Cutlog, Show Off, Art Elysées, et Slick. Harry Bellet et Philippe Dagen y ont repéré quelques perles, dont celles de Duncan Wylie, ce que l’on ne saurait trop approuver. Mais il semble qu’ils aient pressé le pas dans le très long couloir d’ Art Elysées (de Champs-Elysées Clémenceau à la Concorde), ne consentant à citer que Hartung, Degottex et David Rubinger. Ils n’auraient donc pas apprécié, ou pas vu, le grand tableau de Daniel Authouart, A New World (2m67 de longueur).


AUTHOUART, prince de Manhattan – 2008

09/06/08 0 Comments
Lithographie "Downtown"- 2008

« Authouart, prince de Manhattan
Daniel Authouart appartient à cette tradition d’artistes, qui ont une facilité déconcertante pour le dessin et la peinture : on songe à Rubens, à Boucher, et sur un mode plus frivole, à Boldini. Mais sa démarche va heureusement bien au delà de la simple démonstration de virtuosité. Authouart façonne à longueur de toile une mythologie contemporaine : celle d’un monde où le chaos surgit des brèches d’un urbanisme à grand spectacle qui cultive l’éblouissement, la fascination, l’illusion. L’imitation à outrance du réel pratiquée par l’artiste induit en même temps une critique radicale d’un univers inféodé aux valeurs matérialistes, au cynisme ambiant des hommes politiques, au fétichisme de l’image publicitaire. »
Extrait du texte de Thierry Laurent pour la revue VERSO